Les traces de la dispersion

REMI les traces de la dispersionRevue européenne des migrations internationales vol. 30, n°3-4, 2014, dossier sous la direction de Dana Diminescu, William Berthomière, Emmanuel Ma Mung et Véronique Petit.

Il y a un peu plus de dix ans, en 2003, nous avons conçu un programme de recherche dédié à l’étude des migrations et des migrants en relation avec le développement des TIC. Nous sommes partis de l’observation, issue de nos terrains d’enquête (Diminescu, 2006), que les TIC ont indiscutablement apporté au monde migrant un support très précieux pour satisfaire cette compulsion de proximité (Boden et Molotch, 1994), ce besoin obsessif d’approcher le lointain dont chaque migrant fait l’expérience. Dès cette période, nous avons aussi remarqué que le support des TIC est un dispositif sociotechnique qui peut servir et/ou augmenter une forme de fonctionnement sociétal en réseau, spécifique aux diasporas et qui se manifeste sur la Toile par différentes formes de présence (Diminescu, 2005). (…)

Diminescu Dana, Éditorial

Sommaire

Dossier : Les traces de la dispersion

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *