L’émergence d’une nouvelle figure de migrant

Mardi 11 juin 2013 – 15h

Séminaire FMSH/RIAE/ELITAF avec Dana Diminescu et Michèle Leclerc-Olive.

Avec Dana Diminescu, directrice scientifique du programme TIC-Migrations de la FMSH et enseignante-chercheur à Telecom Paris Tech.

Discutante : Michèle Leclerc-Olive, Iris-Cnrs-Ehess, RIAE/ELITAF

Jusqu’à récemment, la définition du migrant faisait référence à une série de ruptures et d’oppositions inhérentes à son destin et qui ont été mises en avant comme un principe organisateur de toute une réflexion théorique sur les populations en mouvement. Je pense notamment aux thèses de la « double absence ». Ces concepts tiennent difficilement dans un monde atteint par une mobilité généralisée et par une amplification sans précédent de la communication. Le déraciné, en tant que figure paradigmatique du monde migrant s’éloigne et fait place à une autre figure, encore mal définie mais dont on sait qu’elle correspond à celle d’un migrant connecté qui œuvre plutôt dans une logique de présence. Dans mon intervention,  je voudrais, à partir de différents exemples,  saisir les modalités de présence qui se développent dans les environnements très connectés des migrants et discuter un des fondamentaux de la sociologie des migrations,  l’interprétation/ la signification de « la distance ».

Parmi les publications de Dana Diminescu

DIMINESCU D., (ed) “Diasporas on the web”, Social Science Information, Volume 51 Issue 4, December 2012, pp. 451-649.
DIMINESCU D., “Digital methods for the exploration, analysis and mapping of e-diasporas”, Social Science Information, Volume 51, Issue 4, December 2012, pp. 451 – 458.
DIMINESCU D. (ed) e-Diasporas Atlas, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2012.
The e-Diasporas Atlas is a hybrid product combining many readings:
The paper version, an application  and a website (e-diasporas.fr) who makes it possible, in particular, to access personally the e-Diasporas research tools and platform, to manipulate the maps, to cross and compare the data and to move about within the graphs.
DIMINESCU D., RENAULT M., “The matrimonial web of migrants: the economics of profiling as a new form of ethnic business”, in  Social Science Information, vol. 50 n° 3&4, sept/dec 2011.
DIMINESCU D., Bounie D., François A., (2010) « Une analyse socio-économique des transferts d’argent des migrants par téléphone »,  in Réseaux, N° 159 pp : 91-111.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *